Algérie

Carte d'identité

Source : Indexmundi
Superficie 2 381 741 Km2
Population 37,3 millions (2012)
Capitale Alger
Langues parlées Arabe et français
Statut République
Décalage horaire Pas de décalage avec la France en hiver
- 1 heure avec la France en hiver
PIB par habitant USD 7 400 (2011)

La monnaie

Source : Oanda
Dinar algérien (DZD)
1 Euro = 115,544 DZD (11/2015)
Convertibilité : non (transferts soumis à une réglementation des changes)

Les moyens de paiement avec l'Algérie

  Utilisation faible ou nulle Utilisation courante
Chèque d'entreprise Utilisation faible
Chèque de banque Utilisation faible  
Virement SWIFT1   Utilisation courante
Lettre de change Utilisation faible  
Billet à ordre Utilisation faible  
Remise documentaire2   Utilisation courante
Crédit documentaire   Utilisation courante

Le groupe CASA en Algérie

La Délégation Maghreb assure l'accompagnement des clients « entreprises » du Groupe pour la réalisation de leurs opérations sur place, notamment les ouvertures de compte et les financements locaux en dinars (obligation de fournir une garantie bancaire à la banque algérienne qui accorde les financements).

Elle s’appuie sur les banques partenaires qui offrent une bonne qualité de service et un réseau important.

L'activité de CACIB Alger est essentiellement dirigée vers les filiales algériennes des grands groupes français et une clientèle d’entreprises algériennes ciblées.
Pour le non bancaire, elle propose l’appui d’un Cabinet local (conseils juridiques/fiscaux, aide à la création de sociétés) ou de la CCIAF (Chambre de Commerce et d’Industrie Algéro-Française).

Nos conseils

Généralités

Il est important de noter qu’il existe un décalage avec l’Occident concernant le week-end : vendredi et samedi.

Concernant le secteur public, la liberté du choix de l’établissement bancaire est très réduite compte tenu de la répartition de fait par secteur d’activité. Plus grande liberté pour le secteur privé mais situation de concurrence avec les banques françaises implantées. La loi des finances a également renforcé la règlementation pour les sociétés souhaitant s’implanter en Algérie :
- Sociétés de négoce (importations pour revente en l’état) : nécessité d’associer au capital un partenaire algérien à hauteur de 30 % minimum.- Sociétés ayant pour objet de produire en Algérie. Association d’un partenaire algérien à hauteur de 51 %.Il est indispensable de s’appuyer sur un cabinet local pour les formalités de constitution d’une société (conseils, démarches administratives) ou sur la CCIAF.

Moyens de paiement & spécificités bancaires

La loi des finances complémentaires de 2009 impose le crédit documentaire pour les exportations de marchandises ou bien d’équipements. Les prestations de services peuvent bénéficier de règlements par transferts.
La Loi des Finances de juillet 2011 assouplit l’obligation de recourir au crédit documentaire pour les entreprises productrices qui importent des produits, équipements ou intrants utilisés pour la production. Les produits stratégiques à caractère d’urgence sont également concernés. Indépendamment de l’aspect réglementaire, il est fortement conseillé de demeurer dans le cadre d’une Lettre de Crédit pour sécuriser le règlement (sauf partenaire connu présentant un bon historique).
Concernant les émissions de garanties, il est rappelé que CACIB Alger peut être interrogé au profit de bénéficiaires du secteur privé et dans le cadre des garanties de soumission sur le secteur public.

Important : Une attention toute particulière doit être portée aux documents prévus dans le cadre de crédits documentaires. Tout irrégularité transforme de fait le crédit documentaire en remise documentaire qui nécessite l’accord de l’acheteur, d’où des délais parfois très longs (1 à 2 mois).